Jetée en or

Jetée en or

2011

Al Maaden - Marrakech

Hassan Darsi prolonge avec la « Jetée en or » ses « Applications dorure », une série d’œuvres et d’interventions initiées en 1999. 

L’installation imaginée pour le site de Al Maaden à Marrakech, constituée d’une cinquantaine de cubes dorés, est la transposition d’une jetée maritime qui vient rehausser l’océan de verdure constituant l’étoffe même du site. Une jetée, comme un collier d’or, déposée à la lisière de l’étendue gazonnée, qui vient souligner la fragile jonction avec les îlots de terre, tantôt dénudés, tantôt plantés. Une jetée qui vient préserver à la fois l’un et l’autre, en épousant leurs courbes apaisées. Une jetée comme évocation d’un élément marin absent, comme une invitation au rêve et au voyage… 

Un dispositif lumineux vient prolonger à la tombée de la nuit cette jetée dorée en même temps qu’il en souligne la trajectoire en la signalant, à l’instar d’un phare terrestre qui épouse le rythme naturel du jour et de la nuit sur le site. La journée, les cubes dorés proposent une déambulation rythmée par un jeu d’ombres et de lumière solaire. Le soir, un chemin lumineux donné par le phare signale la lisière et offre à la dorure une nouvelle robe de lumière. 

En superposant ces deux univers, Hassan Darsi ajoute une dimension poétique à la lecture et à la perception du site, en même temps qu’il en souligne les lignes et les ruptures.

 

(Florence Renault)