L'homme qui court 1 et 2

Série de performances filmées

Habillé en rouge et vert, aux couleurs du drapeau marocain, l’artiste court. Il court, sans raison apparente, sans but véritable ou du moins clairement énoncé. Il court, dans le no man’s land d’un futur projet immobilier inachevé et abandonné, dans le désert de la rue de l’enfer d’une petite ville de Belgique... Il court, sans autre intention que de souligner par cette action vaine les espaces qu’il traverse. Il court, porté dans son effort par l’énergie qu’il déploie à signaler les aberrations de nos espaces de vie, qu’ils soient projection ou réalité.  De ces performances filmées, il reste les images fixes de ces lieux vides, comme suspendus dans une attente incertaine, celle d’une mort annoncée ou d’une vie encore en procuration. Et on ne sait plus vraiment en regardant ces images si c’est l’artiste qui parcourt ces espaces ou si ce sont eux qui traversent le coureur insaisissable. (FRD)

L'homme qui court I

Half Moon
Région de Casablanca. Maroc
2009

3'39''

L'homme qui court 2

Rue de l'enfer

Région de Mons. Belgique
2012

3'43''